Le Festival International du Film de Mons rendra hommage en sa présence au cinéaste britannique Hugh Hudson, réalisateur des films "Les Chariots de Feu" et "Greystoke, la Légende de Tarzan", tous deux projetés lors de cette 34ème édition.

Hugh Hudson sera à Mons les 19 et 20 février.

HUGH HUDSON

Réalisateur / Producteur / Scénariste - Royaume-Uni

Hugh Hudson a débuté sa carrière en tant que monteur, puis comme réalisateur de documentaires. Dans les années 1960 et 1970, il était l’un des plus grands réalisateurs de publicité, collaborant étroitement avec Ridley Scott et Alan Parker, avant de se lancer dans le cinéma grand public.

La recherche de l’identité personnelle est un thème récurrent dans l’œuvre de Hugh Hudson. Du dépassement de soi dans Les Chariots de feu (1981) à l’affirmation de l’identité du personnage principal de Je rêvais de l’Afrique, les personnages du cinéaste sont tous confrontés aux contradictions de leur existence. Ce processus d’acceptation est présent tant dans la jungle africaine de Greystoke (1984) qu’en pleine guerre d’indépendance américaine dans Révolution (1985).

Dans Les Chariots de feu, son cinéma prend une tournure engagée en abordant des thèmes comme le racisme, l’identité nationale, la contestation de l’autorité religieuse et morale. Aux Oscars, ce chef d’œuvre remporte les trophées du meilleur film, de la meilleure musique, du meilleur scénario et des meilleurs costumes. À Cannes, le film est nominé pour la Palme d’or et l’acteur Ian Holm remporte le Prix du second rôle masculin.

Greystoke est quant à lui nominé pour trois Oscars : meilleurs maquillages, meilleur acteur dans un second rôle (Ralph Richardson) et meilleure adaptation. Son film suivant, Révolution, est un drame historique original qui a atteint le statut de film culte malgré ses débuts difficiles. Il est aujourd’hui considéré comme un chef-d'œuvre incompris.

Dans les années 1990, Hugh Hudson réalise quatre autres films : Le Carrefour des Innocents, Lumière et Compagnie, My Life So Far et Je rêvais de l’Afrique.

Durant les quinze premières années du nouveau millénaire, le cinéaste retourne dans le documentaire, avec notamment Rupture, un film à propos des anévrismes cérébraux dans lequel participe sa femme, qui a subi un accident cérébral sévère en 2012. 

En 2016, il réalise Altamira, un film franco-espagnol relatant la découverte des peintures rupestres dans la cave du même nom, dans le nord de l’Espagne. Hugh Hudson travaille actuellement sur son prochain film, qui se déroule entre le Texas et Paris dans les années 1970.

À travers sa carrière, le cinéaste a réalisé de nombreux clips politiques, et a également travaillé avec Nelson Mandela dans le cadre d’un film sur les droits de l’enfant, réalisé pour l’UNICEF.

Ses films portent sur des hommes et des femmes isolés de la société, en quête d’une identité propre et qui se battent contre la discrimination et la compromission. Les histoires se déroulent souvent dans des pays lointains et mêlent l’intimité humaine à un certain sens épique du temps et de l’espace. Les films de Hugh Hudson sont reconnaissables entre mille grâce à leur beauté visuelle et leurs bandes originales envoutantes (Vangelis, Jarre, Corigliano, Mark Knopfler).