• 20/02/2019 - 18:30
    Imagix
    En présence de l'équipe
  • 21/02/2019 - 17:00
    Imagix

Réserver des places

Angèle vient d’une famille de militants, mais seul son père, chez qui elle retourne vivre, est resté fidèle à ses idéaux. Sa mère a déménagé à la campagne et abandonné son combat politique, et sa sœur a choisi le monde de l’entreprise. Seul son père, ancien maoïste chez qui elle retourne vivre, est resté fidèle à ses idéaux. En colère, déterminée, Angèle s’applique autant à essayer de changer le monde qu’à fuir les rencontres amoureuses. Tantôt Don Quichotte, tantôt Bridget Jones, elle tente de trouver un équilibre…

Bande annonce: 
Embedded thumbnail for TOUT CE QU'IL ME RESTE DE LA REVOLUTION

Titulaire d’un DEA de philosophie obtenu à la Sorbonne en 2004, Judith Davis se forme en parallèle à la comédie à l'école de théâtre Claude Mathieu à Paris. En 2007, elle crée avec d’autres artistes la compagnie de théâtre « L’Avantage du doute ». Elle tourne assez vite pour le cinéma et alterne depuis rôles principaux et secondaires, comme dans Jacquou Le Croquant de Laurent Boutonnat, Je te mangerai de Sophie Laloy ou plus récemment dans A une heure incertaine de Carlos Saboga. Tout ce qu’il me reste de la Révolution est son premier long métrage.

Filmographie sélective
2016 UN GRAND SOIR (court métrage)

Interprétation : Judith Davis, Malik Zidi, Claire Dumas, Mireille Perrier, Nadir Legrand, Simon Bakhouche, …
Scénario : Judith Davis, Cécile Vargaftig
Production : Patrick Sobelman, Marine Arrighi de Casanova
Musique : Boris Boublil, Julien Omé
Durée : 88 min

Long-métrage
Compétition Internationale
Réa(s): 
Judith Davis
Pays: 
France
Année: 
2018
Durée: 
88

Dans les mêmes catégories: