On connait surtout la figure de la femme fatale au cinéma inscrite dans le genre du film noir, personnage autant séduisant que dangereux pour les héros masculins. Mais il en existe d’autres, hors de ce courant cinématographique, ni directement maléfiques ou criminelles.

La « vraie » femme fatale ne tue ni ne manipule mais révèle et dévoile les faiblesses, la violence ou encore la naïveté des hommes. Fatales, elles le sont assurément. Parfois en tant qu'anges exterminateurs mais aussi en tant que révélateurs qui laissent une trace indélébile chez ceux qu'elles croisent.

Cette conférence développera ce sujet à travers des analyses illustrées d'extraits de films d'hier et d'aujourd'hui.

En complément de la conférence, durant toute la semaine du festival, les spectateurs pourront voir ou revoir une sélection de films marquants mettant en scène des femmes fatales. Une rétrospective thématique qui affirme un peu plus le souhait du festival de consacrer une part de sa ligne éditoriale à la redécouverte sur grand écran et en copies restaurées de films qui ont marqué l'histoire du cinéma.